Aller au contenu principal
Offres spéciales

Presse

Hôtel les Cygnes – Dossier de Presse

2

SOMMAIRE

100 ANS D’HISTOIRE

EVIAN, UNE HISTOIRE D’EAU

L’HISTOIRE CONTINUE EN 2014

UNE SITUATION UNIQUE AU BORD DU LAC

UNE CUISINE RAFFINEE

˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜˜

100 ans d’histoire

hotel 1936

L’hôtel Les Cygnes fut au commencement une grande maison de 1894 – l’annexe actuelle – au-dessous de laquelle se trouvaient l’Epicerie – Boulangerie de la Famille Bron et le Café du quartier de Grande Rive. Quelques chambres y étaient louées toute l’année dans un style « pension de famille » tandis que sorties en barque sur le lac et cours de natation étaient proposés par le propriétaire des lieux.

La propriété mitoyenne - l’hôtel actuel – fut acquise en 1906 par la société Vittel. Celle-ci y établit la manutention, la mise en bouteille et l’expédition de la Source Minérale Graziella qu’elle possédait et qui jaillissait au-dessus. Par manque de productivité, cette source exploitée jusqu’en 1926, fut vendue avec la propriété à la Famille Bron-Braconnay pour y construire un hôtel. L’architecte Jacobi qui dessina de nombreux bâtiments touristiques et villas à Evian établit les plans du futur hôtel et l’agrandissement de l’annexe selon un style régionaliste en vogue à l’époque : « le Cottage Anglo-Normand ». L’hôtel fut bâti dans une premier temps sur l’ancienne usine d’embouteillage, puis ce fut le tour de l’annexe que l’on restructura quelques années plus tard.

Le café du quartier de Grande Rive fut maintenu et très fréquenté par la jeunesse de l’époque, notamment pour sa fameuse table de ping-pong, tandis que l’ancienne boulangerie Bron, ne perdura que jusqu’en 1980. L’Hôtel Les Cygnes connut lui aussi un grand succès jusqu’à la fin des années 60, accueillant une clientèle extrêmement fidèle de curistes et de familles. On y tourna des films et l’on y rédigea des ouvrages. Devenu vieillissant, l’hôtel finit par fermer son restaurant, puis ses portes définitivement en 1995.

Ce n’est que le 5 juillet 2002 que les Cygnes rouvrirent. Depuis, il ne se passe pas une année sans que travaux et aménagements y soient réalisés afin de donner à la clientèle tout le confort moderne, sans jamais perdre le charme des années de sa construction. L’Hôtel Les Cygnes est aujourd’hui à Evian le dernier établissement hôtelier les pieds dans l’eau avec sa propre source, cherchant à maintenir le charme des hôtels et restaurants des années 30.

Evian, une histoire d’eau

le ponton

En 1789, alors que le bourg d’Évian fait encore partie du Duché de Savoie, Monsieur le Marquis de Lessert, gentilhomme auvergnat souffrant de calculs rénaux, vient prendre les eaux à Amphion. Au cours d’une promenade à Évian, il se désaltère à l’eau d’une source qui jaillit dans le jardin d’un certain Monsieur Cachat. La jugeant « légère et bien passante », il décide d’en boire régulièrement… Et s’en trouva bientôt guéri. Il vante alors les mérites de cette eau « miraculeuse » autour de lui ; les médecins ne tardent pas à approuver et à en prescrire la consommation. Le succès est rapide et Mr. Cachat d’enclore sa source et d’en commercialiser l’eau. Ainsi débutait la saga de l’eau minérale naturelle d’Évian.

La Belle Époque et l’âge d’or du thermalisme

La station thermale ne prendra son véritable essor que sous le Second Empire, après l’Annexion de la Savoie à la France en 1860. C’est avec la création du port et l’aménagement du quai, puis la construction de la gare et le prolongement de la voie ferrée d’Annemasse, que la ville, rebaptisée Évian-les-Bains en 1864, deviendra un lieu de villégiature à la mode, prisé par une clientèle aristocratique et internationale. Au tournant du siècle, sous l’impulsion de la Société des Eaux d’Évian, un vaste programme d’aménagements est lancé : un établissement thermal est construit, des palaces luxueux et des villas somptueuses voient le jour.

Les distractions ne sont pas en reste, et pour satisfaire cette clientèle huppée, toutes sortes de divertissements sont organisés : concerts et spectacles, jeux de table, fêtes nautiques, feux d’artifice…

Le Golf d’Evian est inauguré en 1904 ; l’Hôtel Royal, considéré alors comme le plus bel hôtel d’Europe, ouvrira ses portes en 1909, œuvre de l’architecte Jean-Albert Hébrard, qui réalisait également la buvette de la source Cachat en 1903, chef d’œuvre de l’Art Nouveau, ainsi que le nouveau Casino en 1912.

La grande époque d’Évian durera jusque dans les années 30. La ville accueillera des personnalités célèbres de la politique et de l’art tels que Marcel Proust, Maurice Barrès, Frédéric Mistral ou encore Jean Cocteau.

Les années folles et le temps du tourisme

Les années 20 furent une période faste pour le tourisme savoyard ; tous les hôtels étaient pris d’assaut. Mais une nouvelle clientèle émergeait, davantage tournée vers le sport et les vertus de la baignade dans les eaux vivifiantes du lac Léman, jusqu’alors peu prisées par la clientèle mondaine. Le temps des palaces touchait à sa fin, alors que la construction des hôtels reprenait.

ponton     Le jardin l'entrée

L’histoire continue en 2014

L’Hôtel Les Cygnes***, construit en 1926, a conservé un authentique charme des « années folles ».

Idéalement situé en bordure immédiate du lac Léman, l’établissement – trois cheminées et trois cocottes aux Logis de France – offre la garantie d’un dépaysement total, et une vue imprenable sur la Suisse et le Jura.

Ses 36 chambres douillettes et personnalisées, bercées par le murmure du Lac, offrent toute la magie de la vue directe sur le Léman.

Pour les navigateurs de cette « mer intérieure », il met à disposition son ponton privé et ses bouées d’amarrage.

Sa plage privée, sa piscine réjouiront également les adeptes de la baignade dans une eau douce et pure, avec les montagnes à l’horizon.

Quant à sa terrasse, ombragée par une treille centenaire et surplombant le lac, elle accueille à l’heure du déjeuner et du dîner les gastronomes et permet à tout moment de la journée, de goûter au charme de ses salons douillets, de son bar et de son salon de thé.

Un séjour de détente total hors du temps…

Une situation Unique au bord du lac Léman

IMG_0355

Côté lac Léman

Le lac Léman, d’une superficie de près de 600 km2 offre une diversité incroyable de points de vue, de la Suisse jusqu’en France. La pureté de son eau, la température douce qui règne hiver comme été est une incitation à la baignade…

Un hôtel « les pieds dans l’eau » à Évian

Parmi tous les hôtels d’Evian, l’hôtel Les Cygnes est le seul à être situé aussi près du lac Léman. Cette situation exceptionnelle permet à  l’hôtel de bénéficier d’une vue lacustre enchanteresse et offre de nombreux avantages tels qu’une plage et un ponton privé. Cet hôtel-restaurant dispose également de nombreuses infrastructures qui raviront petits et grands tels qu’un mini-golf et une piscine. Ce sont ces nombreux atouts qui font de cet hôtel d’Evian, l’un des plus beaux hôtels de Haute-Savoie.

Une cuisine raffinée

Une cuisine fine et raffinée contribuera à vous faire passer un excellent séjour.

Un restaurant traditionnel

salle de restaurant          

Le restaurant Les Cygnes, baigné par la lumière du lac, vous révèle des contrastes subtils, témoignages d’une cuisine tout en créativité et en délicatesse. Avec sa terrasse en surplomb du lac, le restaurant Les Cygnes a su se distinguer des autres restaurants de la région et devenir cet endroit magique où prendre son repas en tête à tête avec la nature.

Le Chef des cuisines Teddy Hélard  propose un voyage saisonnier au cœur des saveurs, une parenthèse d’exception, la chaleur d’un restaurant aux saveurs authentiques, de tradition régionale.

Un bistrot haut-savoyard

5

Côté Route des Alpes, l’ancien café familial propose un carte de brasserie dans un authentique décor de style « bistrot » – comptoir ciré et nappes à carreaux.

Quelques extraits de la carte…

Filet de Bœuf Montbéliard Grillé, Sauce Bordelaise,
Confit d’Oignons Rouges et Pommes Croquettes
28 €
Côte de Veau au Sautoir, Crème aux Champignons des Bois, Nos Garnitures
(Pièce pour 2 personnes, prix par personne)
29 €
« Omble chevalier rôti aux herbes de notre jardin, beurre blanc au Ripaille »
28 €
« Perche meunière « sauce tartare » ou « Les Cygnes » à la crème d’estragon et petits légumes, pommes allumettes »
25 €
Crêpes Flambées Orange et Grand Marier (à commander en début de repas)
13 €

Informations pratiques

terrasse face lac

Les chambres 

- 36 chambres douillettes et personnalisées, avec vue sur le lac.

Suites, chambres familiales, balcon, TV satellite, téléphone direct, accès Wifi

gratuit, sèche-cheveux, coffre-fort.

Les facilités 

- Salle de Séminaire – capacité 20 personnes (paper board, écran, vidéoprojecteur, connexion wifi)

. Parking et garage (sup. 14 € / nuit)

. Parking privé et sécurisé pour vélos et motos

L’accès

- Par la route :

. Accès direct à la route D1005 (RN5) GPS : Lat. 46,40 / Long. 6,61

- Par le lac :

  . Bateau particulier : mise à disposition du ponton de l’hôtel

. Accès bateau CGN : débarcadère à 1 km (liaison quotidienne Evian/Lausanne)

- Par le train :

. Gare SNCF d’Évian à 3 km

. Liaisons quotidiennes Paris via Bellegarde (gare TGV) avec TGV direct Paris /

Évian les week-ends en saisons d’hiver et d’été

- Par avion

. Aéroport international de Genève Cointrin, à 50 km

Contact

HÔTEL LES CYGNES***
8 avenue Grande Rive
74500 Evian les Bains
Tel : 04 50 75 01 01

Propriétaire : Sébastien Buet